Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 11:42

Le handicap mental est la conséquence sociale d'une déficience intellectuelle. Il porte des noms divers : trisomie, autisme, polyhandicap...
On estime aujourd'hui en France à 650 000 personnes en situation de handicap mental. Tous les ans, bien que la médecine fasse des progrès en matière de diagnostic, près de 6 000 enfants naissent avec un handicap mental. Bien que le handicap prenne souvent une place importante dans leur vie et dans celle de leurs proches, ce sont avant tout des personnes qui ont besoin d'être entourées, de travailler quant elles le peuvent, d'avoir des loisirs... bref de vivre le plus possible avec et parmi les autres.
 


Quelles sont les conséquences de cette déficience pour la personne handicapée mentale ?


Une personne en situation de handicap mental peut, du fait de sa déficience, avoir des difficultés pour :

  • mémoriser les informations orales et sonores ;
  • fixer son attention ;
  • apprécier l'importance relative des informations à disposition ;
  • évaluer l'écoulement du temps ;
  • se repérer dans l'espace (difficulté à utiliser les plans ou cartes) ;
  • apprécier la valeur de l'argent ;
  • mobiliser ou remobiliser son énergie ;
  • connaître : l'environnement immédiat ou élargi ; les conventions tacites qui régissent l'échange d'informations ; les modes d'utilisations des appareillages, dispositifs et automates mis à disposition ; les règles de communication et de vocabulaire. Cela peut se traduire aussi par une maîtrise insuffisante de la lecture et/ou de l'écriture même si la personne handicapée a acquis les savoirs de base : des mots (difficulté à déchiffrer les logos par exemple) ; des chiffres (difficulté en calcul et raisonnement logique) ; de l'heure (notamment sous forme numérique). Plus généralement, toute perturbation peut être énormément déstabilisante (effet de panique, de suivisme, démission : la personne va rester sur place, parfois pendant des heures).



Comment définir le handicap mental ?


Il existe plusieurs définitions du handicap mental.

Une personne handicapée est une personne à part entière, à la fois ordinaire et singulière. Elle est ordinaire, parce qu’elle connaît les besoins de tous, elle dispose des droits de tous et elle accomplit les devoirs de tous. Elle est singulière, parce qu’elle est confrontée à plus de difficultés que les autres citoyens, et qui sont la conséquence d’une ou de plusieurs déficiences. Ainsi, le handicap mental se traduit par des difficultés plus ou moins importantes de réflexion, de conceptualisation, de communication et de décision. Ces difficultés doivent être compensées par un  accompagnement humain, permanent et évolutif, adapté à l’état et à la situation de la personne. C'est à la solidarité collective qu'il appartient d'ailleurs de reconnaître et de garantir cette compensation. La personne handicapée mentale est porteuse de manière permanente d'une déficience intellectuelle dont l'origine peut être très diverse. Cette déficience provoque un handicap car elle touche à différentes fonctions : la compréhension, la mémoire, l'analyse des situations, la prise de décisions.
Le retard est l'expression des interactions entre la personne et l'environnement. Le fonctionnement de la personne s'améliore grâce à des soutiens adaptés.

 



Quelles sont les origines du handicap mental ?


Les origines du handicap mental peuvent être diverses  :

  • A la conception : maladies génétiques, aberrations chromosomiques, incompatibilité sanguine...

  • Pendant la grossesse : radiation ionisante, virus, médicaments, parasites, alcool, tabac...

  • A la naissance : souffrance cérébrale du nouveau-né, prématurité...

  • Après la naissance : maladies infectieuses, virales ou métaboliques, intoxications, traumatismes crâniens, accidents du travail ou de la route, noyades, asphyxies...


Le handicap mental est souvent difficile à vivre pour la personne elle même et pour sa famille. Cependant, grâce à un accompagnement assuré par ses parents et des professionnels, à des techniques appropriées, à un projet de vie individualisé et à un environnement adapté, les conditions nécéssaires à son épanouissement peuvent être recueillies.


D'après : http://www.unapei.org/

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Handicap
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association GEST et DIM de Cany-Barville
  • Association GEST et DIM de Cany-Barville
  • : Blog du GEST-DIM de Cany-Barville (Seine-Maritime), association loi 1901 ayant pour but de contribuer à l’insertion sociale de jeunes porteurs de trisomie 21 et déficients intellectuels modérés. L'association propose une éducation précoce, un soutien à l’intégration scolaire, des activités socioculturelles et sportives ... sur la zone rurale du Pays de Caux.
  • Contact

Recherche